L’hiver a été rigoureux. Les variations de température que nous avons connues a pu rendre les choses encore plus difficiles. Nombreux sont ceux qui, pendant l’hiver, chutent violemment sur des surfaces glacées.

Dans l’éventualité d’une chute entrainant une blessure ou un préjudice corporel, vous pourriez entreprendre une procédure judiciaire pour responsabilité civile contre le propriétaire de l’immeuble, afin d’être compensé pour les dommages que vous avez subis.

Dans un premier temps, vous devrez déterminer, de façon précise, les dommages que vous avez subis et être en mesure de les quantifier. Il vous faudra aussi établir que le propriétaire de l’endroit où vous avez chuté a commis une faute, comme par exemple, dans l’entretien que ce dernier a fait de son stationnement. Un propriétaire doit faire en sorte que l’accès à son immeuble soit sécuritaire, bien entretenu et bien éclairé. Vous devrez finalement démontrer que vos dommages découlent directement d’une faute commise par le propriétaire de l’immeuble dans l’entretien des lieux. Les dommages que vous subissez doivent découler directement de votre chute.

Il ne suffit donc pas simplement de démontrer la présence de la glace, laquelle est responsable de votre chute. Vous devrez faire la preuve que le propriétaire des lieux où vous êtes tombés n’a pas agi conformément aux normes de prudence et de diligence auxquelles vous pouviez vous attendre d’un propriétaire normalement prudent et diligent dans les mêmes circonstances.

Il est important de conserver toutes vos factures, des photos des lieux et de vos blessures. Nous vous recommandons aussi de faire une liste de dates importantes pour bien étayer votre réclamation. Dans certains cas, une copie de votre dossier médical pourrait également s’avérer utile.

Il est important de consulter un avocat pour vous assurer que votre recours est entrepris à temps et qu’il est dirigé vers la bonne personne.

En principe, le délai pour entreprendre votre recours est de 3 ans. Toutefois, celui-ci peut être plus court si votre chute s’est produite sur un immeuble appartenant à une Municipalité ou à une Ville.